Cake pour Pour 6 personnes

100 g de chocolat noir (si possible le Maracaïbo de la Maison du Chocolat)

1 cuillerée à soupe de rhum ambré

50 g de noisettes non émondées

250 g de beurre

270 g de sucre semoule

8 oeufs

250 g de farine

15 g de cacao en poudre non sucré

5 g de levure chimique

70 g de bananes séchées

1 pincée de sel

Beurrez un moule à cake de 25 cm de longueur et réservez-le au réfrigérateur. Hachez le chocolat et faites-le fondre au bain-marie, puis sortez-le dès qu'il est fondu et laissez-le tiédir. Mettez le beurre dans une terrine, travaillez-le avec une spatule de manière à ce qu'il prenne la consistance d'une pommade, ajoutez 250 g de sucre et mélangez. Versez dessus le chocolat fondu et mélangez à nouveau. Cassez 6 oeufs en séparant les blancs des jaunes. Ajoutez dans la terrine les 6 jaunes et les 2 œufs entiers restants, puis fouettez-les. Mélangez, à part, la farine, le cacao et la levure. Versez ce mélange en le tamisant dans la préparation oeufs-chocolat et mélangez. Ajoutez les bananes séchées et les noisettes grossièrement hachées. Battez les blancs d'œuf en neige avec le sel, ajoutez le reste de sucre et fouettez jusqu'à obtention d'une neige bien ferme. Ajoutez les blancs battus à la préparation, en les incorporant délicatement à l'aide d'une spatule. Sortez du réfrigérateur le moule à cake préalablement beurré, farinez-le et versez-y la pâte. Laissez reposer 2 heures dans un endroit frais. Préchauffez, le four à 220 °C (thermostat 8) et laissez cuire le cake 8 minutes. Baissez alors la température à 180 °C (thermostat 6) et laissez cuire encore environ 45 minutes. (20 minutes dans la recette originale, ce qui me fait doucement rigoler car tous les gâteaux que j'ai testé de ce livre, il fallait multiplier par 2 les temps de cuisson et parfois baisser les températures. Et pourtant, j'ai un four récent !) Sortez le cake du four, démoulez-le aussitôt sur une grille et laissez-le refroidir. Conseil : juste après avoir sorti votre cake du four, vous pouvez le badigeonner de rhum. La chaleur émanant du gâteau fait s'évaporer immédiatement l'alcool et le parfum reste.